Bienvenue dans votre boutique santé!

Biovectrol Tissu Spray Perméthrine

Plus de vues

Biovectrol Tissu Spray Perméthrine
9,90 €

Disponibilité: Epuisé

Ce spray à base de perméthrine se vaporise sur les vêtements ou les moustiquaires et permet une protection anti-insectes optimale ( 40% des piqures se produisent à travers les vêtements ). Le Biovectrol tissu protége contre les moustiques mais aussi les tiques, puces, aoûtas, guêpes et autres insectes.

Description longue

Détails

Ce spray à la perméthrine permet aux vêtements de devenir une barrière de protection insecticide et répulsive contre les moustiques mais aussi les tiques, puces, aoûtas, guêpes et tous insectes. car 40% des piqûres d'insecte se font à travers les vêtements. Un flacon a une quantité suffisante pour environ 5 tee-shirts ou chemises et 5 pantalons. Pour une efficacité maximale, appliquer aussi un répulsif peau efficace sur les parties du corps non couvertes par les vêtements. Cet aérosol a une odeur neutre et ne tache pas.

Bien agiter avant l'emploi du Biovectrol Tissu et pulvériser uniformément sur le tissu à traiter. En complément, utiliser un répulsif peau.

- Vêtements: 2 mois de protection, même après 6 lavages à 30°. Un flacon a une quantité suffisante pour environ 5 tee-shirts ou chemises et 5 pantalons.

- Moustiquaire: 6 mois de protection. 24 m2 de tissu soit 2 moustiquaires une place ou 1 moustiquaire deux places.

Précautions d’emploi : Aérosol sous pression et inflammable. Ne pas laisser à la portée des enfants. Eviter le contact avec les yeux et les muqueuses. A conserver à l’abris du froid et des fortes chaleurs (risque d'éclatement). Toxique pour les organismes aquatiques. Utiliser des gants.  Eviter de respirer l'aérosol en l'utilisant seulement dans un endroit bien ventilé ou en plein air. Ne pas utiliser lorsque l'on porte le vêtement sur soi.

Composition : perméthrine 4% (25,2 g/l), eau, solubilisant. Flacon aérosol de 100 ml.

Informations supplémentaires

Informations supplémentaires

Composition Non
Poids 0.1000
Commentaires